REMILLY

 MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016 :

                     Randonnée menée à vive allure ce mercredi !

 

                      Nous avons avancé à plus de quatre kilomètres à l’heure dans la campagne au-dessus de Rémilly sur un chemin montant doucement mais n’en finissant pas de monter. On se croyait au sommet quand le sentier se mettait à s’incurver doucement pour reprendre sa pente. Ainsi on fit une jolie boucle de dix kilomètres, presque sans fatigue au-dessus du vaste paysage mosellan.

 

                     C’est la saison douce, entre été finissant et début d’automne, le ciel est bleu avec des vapeurs blanches, le soleil ne brûle plus, le vent est léger, les teintes des champs labourés sont atténuées, du rose au brun selon les variations de la lumière, les ondulations du terrain et  la distance.

 

                     Jean-Claude, notre guide du jour, a bien fait semblant de nous perdre à une croisée de chemins ! Mais un passage plein champ plus tard, nous retrouvons le sentier d’herbes luisantes, longues et qui se sont couchées sous les roues des tracteurs. Quelquefois nous entrons sous des verdures dont nous sortons, nous retournant sur invite de Jean-Paul  pour admirer leurs arches végétales. Nous repassons la Nied Française très basse, un bord limoneux, l’autre envahi par les herbes et les nénuphars en feuilles.

 

                     Marie-Claire nous offre un goûter généreux et fait maison, de cake salé et de tarte aux pommes du jardin. Des dames sages boivent de la bière 1664 à la bouteille et des messieurs du jus de cranberries. On est raisonnablement joyeux.