BRIEY

MERCREDI 20 MAI 2015 :

Départ pour Briey dès 8h30.

Je ne savais pas la région de Briey si belle. On entendait dans mon enfance parler de Briey, de Tucquegnieux, de la sidérurgie, des mines…On imaginait un pays noir, des hommes de fer et de charbon, une vie de peine, plus tard on parla de récession, de fermeture des puits, de déclin, de désespérance.

 

 

On traverse une région doucement vallonnée, bocagère et forestière que des éclats de soleil illuminent entre deux gros nuages car le ciel est changeant ce matin. D’ailleurs, une averse et  la grêle nous arrêteront, à couvert sous les feuillages. Nous voici devant le lac de la Sangsue. Là commence la marche initiée par Henri et préparée par Claude et Aline du club de Jarny.

 

C’est une belle et fraîche promenade. Des corbeaux invisibles font grand bruit dans les hauteurs mais ce sont des bribes du lied de Schubert  Das lied Im Grünen, le chant « dans le vert », qui me viennent à l’esprit et à l’oreille tant la nature est jeune et verte en ce frais matin de mai. L’étang de la Sangsue a été créé sur des zones marécageuses qui enserraient Briey. Le lit du ruisseau, le Woigot qui se jette dans l’Orne, a été dégagé et il coule parallèlement au lac qu’il alimente et qui s’étire entre ses berges à ras de pré et de sentier en des formes plus ou moins renflées  autour du mont où un seigneur de Briey avait autrefois construit sa place forte. Nous empruntons la voie verte sur le tracé de l’ancienne voie ferrée de transport du minerai, puis nous montons sur des chemins empierrés pendant environ un kilomètre, en pente douce, dans une forêt de haute futaie et de feuillus pour redescendre  et franchir par deux fois le vif ruisseau à truites.

 

Voilà, dans la forêt, la Cité Radieuse de Le Corbusier que je connais par les tableaux géants de Peter Doigt qui y habita. Les marcheurs la visiteront cette après-midi.

Nous voici à Briey-Haut. Tandis que nous nous reposions sur des troncs d’arbres au point le plus haut de la côte, tout à l’heure, Claude nous parlait des trois Briey, le Briey-Haut médiéval, le Briey-Bas le long des rives du Woigot, le Briey-la-Forêt  où s’élève la Cité radieuse. Nous admirons certaines belles maisons de ville, un ancien couvent devenu la sous-préfecture. D’un terre-plein, nous avons vue sur le Beffroi et sur les jardins en terrasse. Dans l’église Saint-Gengoulf, une nef centrale flanquée de chaque côté de deux nefs  latérales, une Piéta et un Christ aux liens de bois peint  datant du 16 ième siècle, un calvaire attribué à Ligier-Richier et surtout un bas-relief de pierre dit « les trois vifs et les trois morts » retiennent l’ attention des amateurs d’art. Nous redescendons par les jardins en terrasse sur les pelouses paysagères du lac admirant les récentes plantations et le mobilier urbain de bois, bancs forestiers ou citadins, petits ponts, escaliers, qui partout, dans la forêt ou en ville, rappelle l’encerclement végétal.

 

Surprise à la ferme auberge de Sainte-Mathilde à Tucquegnieux. Une maison forte se dresse fièrement devant nous, telle qu’elle était il y a plus de quatre siècles, fenêtres à meneaux et façade renaissance richement décorée et intacte. Les hôtes sont accueillants, l’intérieur, d’abord autrefois léproserie puis grenier à grains et entrepôt, a été et est rénové avec soin  par trois générations de paysans. La maison, classée Monument Historique, nous reçoit dans une salle relativement petite, bien chauffée, poutres anciennes, cheminée monumentale, détails charmants comme cet écoulement d’évier en tête de pierre souriante. Nous mangeons bien et d’appétit, comme peuvent manger des marcheurs qui ont essuyé la grêle, le vent, une ondée, et avalé onze kilomètres, les produits et fabrication de la ferme : « chouquettes », pain, jambon, pommes de terre rôties, fromage blanc et gâteau meringué à la rhubarbe, le tout servi avec du jus de pommes pour les abstinents.

 

Guy et moi, nous renonçons à la visite de l’après-midi et laissons nos radieux compagnons partir pour la cité radieuse. Oui, c’est faible mais ma frustration ne l’est pas !